Christophe Bregaint

Poèmes (Arcane 18, n°2).

Christophe Bregaint est né le 4 Novembre 1970 à Paris. Vendéen par sa mère et breton par son père. Il passe son enfance à Paris puis dans la banlieue parisienne, dans les Yvelines, décor qui est une de ses sources d’inspiration. Il s’est passionné pour le dessin pictural pendant son adolescence avant de se tourner vers la musique rock puis l’écriture, et plus particulièrement la poésie, qu’il découvre auprès d’une de ses amies. Il a débuté en forgeant sa plume sur les forums de poésie, puis s’est tourné au fur et à mesure vers les revues et les recueils collectifs. A ce jour il a publié dans une vingtaine de revues.

Publicités

Katia Roessel

Gestuelle (Arcane 18, n°2).

Katia Roessel est née en 1983. Originaire de Halle dans l’ancienne Allemagne de l’Est elle a passé son enfance dans le communisme jusqu’à l’âge de six ans. Elle a reçu sa formation artistique initiale au Burggymnasium Wettin, ancien siège de la maison de Wettin. La région du Burgenland, territoire allemand ennobli par Friedrich Leopold, Freiherr von Hardenberg dit Novalis et Friedrich Nietzsche, l’a particulièrement stimulée dans ses créations littéraires.
Vit en France depuis 2004.
Katia Roessel aime à s’aventurer à l’aventure dans des chemins périlleux alors qu’elle conçoit des nouvelles qui seront regroupées dans un ouvrage « L’or de la vague bleue & palm graphics (juillet 2006)», où une gargouille sardonique, sensiblement nihiliste s’écriait : « La langue fut sauvegardée malgré tout, mais elle dut traverser son propre manque de réponse. (…) Lorsque la tragédie finit par s’affirmer alors que la mort nous fait voir à nouveau, nous sommes invités à pressentir ce levant comme partie prenante de l’illumination, de l’éclaircissement peut-être, mais certainement en tant qu’une aube nouvelle. »
Elle a obtenu une bourse d’écriture aux archives littéraires de Marbach, Allemagne, pour son essai « Jeanne d’Arc dans l’imaginaire de Friedrich Schiller ».

Aurore Laloy

Guépard Chaos & et Sylvia, vingt-quatre heures de la vie d’une forêt, (Arcane 18, n°2).

Aurore Laloy, incantatrice et performeuse, vit et travaille dans sa bouche, définitivement du côté du vivant, du vibrant, de l’art libéré des carcans, guette les débordements d’émotions, l’insurrection intérieure, le cri des hordes d’étrangers en soi, écoute le chant du chaos qui s’entrechoque dans sa tête, anime une émission de radio dédiée à la poésie et à la performance : Hôtel Paradoxe. www.hotelparadoxe.comwww.horslaloy.net.

Catherine Gil Alcala

L’injustice ou la Justine contemporaine & La Maison Brûlée (Arcane 18, n°2).

Auteure, metteur en scène et interprète directrice artistique de la Compagnie La Maison Brûlée

Catherine Gil Alcala navigue entre plusieurs disciplines qui rejoignent toutes l’art de la scène, la poésie, le théâtre, l’improvisation, la performance, la musique, les arts plastiques… Expérimenter en toute liberté pour traduire le langage de l’inconscient, des rêves, de la folie… qui sont ses obsessions, ses thèmes de prédilection. Privilégiant toutefois l’écriture , sa caractéristique étant depuis quelques années de ne mettre en scène que sa poésie.

 

Tristan Felix

Visions (Arcane 18, n°2).

Tristan Felix est poète : poèmes en vers ou en prose, nouvelles, chroniques. Maintes expériences d’écriture et performances en tous lieux.
Co-directrice depuis 2004, avec Philippe Blondeau de la revue de création poétique La Passe.
Marionnettiste du Petit Théâtre des Pendus.
Clown trash et poétique, sous le nom de Gove de Crustace.
Dessinatrice à la plume et à l’encre de Chine.
Photographe.
A la tête de l’Usine à Muses, association pour la promotion des arts vifs et de la poésie.
Site : http://lusineamuses.free.fr

Mita Vostok

La conteuse (couverture d’Arcane 18, n°2) et Poussières d’instant

Depuis une dizaine d’années, ses textes en versLa conteuse la conteuse mita vostok ou prose paraissent régulièrement en revues: Triages (Ed. Tarabuste), juin 2014, est sa dernière contribution. Deux recueils de poésie, accompagnés de ses photographies, ont été publiés en 2013. Les festins de Zuina, Ed. Le Frisson esthétique, janvier 2013 et Petite suite maghrébin, Ed. Colonna Edition, juin 2013.

Diplômée des Beaux-arts de Versailles, en photographie plasticienne, en 2012, ses photographies sont régulièrement exposées ou proposées à des revues littéraires.

L’ensemble de ses travaux révèlent une quête poétique du monde : mots et regard vont l’amble au souvenir émotionnel de sa terre natale : l’Algérie.

Photographie : La conteuse © ADAGP 2014, Mita Vostok.

Noémie Lothe

Billy Bud (Arcane 18, n°2).

Noémie Lothe est une artiste plasticienne vivant et travaillant à Paris.
Sa pratique s’articule autour de la vidéo, du film 16mm, de la photographie argentique et de l’écriture. A partir de processus expérimentaux divers, elle cherche à sortir la représentation de ses cadres en lui assignant de nouveaux contours.

Son texte Billy Budd explore les possibilités de la fiction à partir de la nouvelle éponyme de Melville. Déjouant les contours du roman, les mots opèrent par balbutiements, reniement d’une parole univoque tandis que la progression du récit se fait par le balancement saccadé de la phrase poétique, un peu à l’image du bégaiement de Billy Budd lui même.

Catherine Bédarida

Animales (Arcane 18, n°2).

 

Catherine Bédarida vit à Paris et dans les Cévennes. Auteure de fiction et poésie. Elle publie dans des revues, notamment Dissonances ; Contre-Allées ; Phoenix ; La Passe, revue des langues poétiques, ainsi que dans le Magazine Fictions & littérature en ligne, de François Bon, nerval.fr.

Elle fait partie d’un ensemble expérimental (textes-voix-improvisations), basé à Cologne, qui réunit une douzaine de participants de plusieurs pays européens et conjugue plusieurs langues.

Elle a participé à la performance musique-vidéo « Dégrafer l’espace » (2014), créée par la compositrice Carole Rieussec et la photographe Enna Chaton.

En 2015, elle travaille sur le projet « Visages » (textes, improvisation piano, vidéo) avec deux performeuses de Berlin pour lesquelles elle écrit des formes poétiques courtes. Création août 2015.